HONG-KONG, le 9 février 2015 | 15 commentaires

Dans les rues d’Hong Kong

Hong Kong
 Je vous en ai parlé il y a déjà quelques mois, l’amoureux et moi avons fait un mini-tour d’Asie d’octobre à décembre. On peut dire que je n’ai pas vraiment été une blogueuse acharnée qui consacre ses soirées de voyage à rédiger des articles, voire j’ai bien pris mon temps !

Au départ de Fukuoka, nous avons tout d’abord visité Hong-Kong puis nous nous sommes envolés direction Taipei avant de partir vers la surprenante Kuala Lumpur. Ensuite, nous avons eu l’occasion de découvrir Singapour, la cosmopolite. Enfin, nous avions prévu un crochet de quelques jours à Phnom Penh avant de rejoindre l’inoubliable et mystique Siem Reap. Notre voyage s’est soldé par trois jours dans la moiteur de Bangkok. Enfin, retour au bercail, passeports s’il vous plait, RER, métro. Bam !

Plus que la vue mythique sur la baie, qui m’impressionne par son incroyable étendue, je crois bien que ce sont les rues commerçantes d’Hong Kong qui m’ont le plus marquée. Surtout les panneaux publicitaires qui tapissent les hauteurs du quartier de Tsim Sha Tsui (sur Kowloon, le continent), agglutinés tels d’énormes nuages menaçants, prêts à gronder. Une fois la nuit tombée, leur présence déjà inévitable s’accentue en revêtant toutes ces couleurs flamboyantes défiant l’obscurité sans complexe. On connaissait ce spectacle à Shinjuku… mais ici, c’est encore un niveau au dessus ! Tous ces kanji semblent nous supplier de les contempler et réussissent la mission d’accrocher l’oeil du touriste en vadrouille, en recherche du dépaysement visuel, sonore, olfactif. Toutes ces petites choses qui font tant les particularités d’une ville, jusqu’à parfois en être étourdi. Nous venions de passer 10 jours au calme sur Kyushu, entre volcans et balades dans des villages, alors le contraste n’en a été que plus surprenant ! Je me suis vraiment pris une claque !

De manière générale, Hong Kong m’a laissé une impression difficile à définir. Mais il faut dire que les éléments s’étaient ligués contre nous ! Nous avons dû faire pas mal de visites sous la flotte alors qu’il était sensé faire beau (les joies de la météo…), en plus de ça j’ai été malade tout le séjour… (>_<) Je n'ai certainement pas apprécié Hong Kong à sa juste valeur, mais une chose est sûre : j'en ai pris plein les yeux.
 
Hong Kong

Hong Kong

DSC_8012
 
Dans les rues d’Hong-Kong, ces immeubles étroits et à l’apparence vétuste sont aussi symptomatiques de l’incroyable densité de population de la région administrative. L’une des plus fortes d. monde de notre planète. Il faut réussir à loger tout le monde et ce n’est pas toujours chose aisée. Nous avions loué un studio via AirBnB, situé plus ou moins en face des Chunking mansion. Petit et rudimentaire, mais idéal pour les quelques jours que nous avons passés sur place. Parce qu’entre nous, les prix des hôtels à Hong-Kong piquent sévèrement. Bien à l’image en tous cas de la petitesse des immeubles, où vous attendez 10 minutes l’ascenseur et dans lequel chacun se presse d’entrer en jouant des coudes et des genoux, par peur de devoir poireauter 10 minutes supplémentaires !
 
DSC_8014
 
Dans certaines rues d’Hong-Kong, un petit temps d’adaptation est parfois nécessaire pour s’habituer au monde et au petit bazar ambiant : présentation d’objets éclectiques, livreurs qui sortent de nulle part, mais aussi "représentants" en fausses Rolex, pas physionomistes pour un sou puisqu’ils vous sautent sur le grappin à l’aller mais également au retour (on ne sait jamais, vous pourriez avoir changé d’avis), le cerveau reçoit un nombre d’informations assez conséquent d’un coup d’un seul. Bref, à Hong Kong, il y a de la vie, ça fait plaisir, mais il faut s’y faire !
 
DSC_8016

DSC_8017

DSC_8022

DSC_8030
 
Comme souvent en Asie, Hong Kong possède de nombreux "marchés" dont le marché aux fleurs situé à Mong Kok où j’imagine que chacun doit pouvoir facilement trouver son bonheur. Le marché n’est pas forcément très grand, mais tous les types de fleurs et de plantes sont présentés avec soin, ce qui fait que c’est agréable à regarder.
 
DSC_8027

DSC_8036
 
À proximité du marché aux fleurs se trouve également le marché aux oiseaux (Yuen Po Street Bird Garden) où des centaines de volières laissent s’échapper les chants et cris des oiseaux. Il y a de nombreux touristes, comme nous, qui déambulent entre les cages, parfois plutôt dubitatifs, parfois totalement fascinés.
 
DSC_8056

DSC_8097

DSC_8101

DSC_8107

DSC_8108

DSC_8110

DSC_8112

DSC_8117

DSC_8134

DSC_8146

DSC_8147

DSC_8179

DSC_8492
 
Sur l’île d’Hong Kong, du côté de Central, le quartier des affaires, des dizaines de tentes sont montées et tout autant de parapluies sont accrochés sur les ponts et en hauteur, ces derniers étant devenus les symboles de la révolution de 2014. Je n’ai pas vu Hong Kong sous un autre jour, mais c’est vrai que les blocages un peu partout, aussi bien sur Kowloon que sur Hong Kong Island, étaient plutôt impressionnants… Vous qui vivez à Hong Kong, j’aimerai bien savoir ce que vous avez pensé du mouvement en ayant été sur place et comment il a été vécu par les locaux.
 
DSC_8497

DSC_8501

DSC_8503

DSC_8504

DSC_8663
 
Toujours sur Hong Kong Island, dans le quartier de Soho. Bars et restaurants prennent place de chaque côté de l’escalator central qui permet d’accéder plus rapidement à cette partie de l’île située au pied du pic. Rien à voir avec les rues de Tsim Sha Tsui : ici, c’est nettement plus tendance.
 
DSC_8666

DSC_8669

DSC_8676

DSC_8678

DSC_8679

DSC_8682
 
En fait, ce qui m’a plu à Hong Kong, c’est malgré tout cette diversité de paysages entre les rues de Kowloon hyper bondées, la multitude de panneaux parfois à la limite de l’agressif. Visuellement, on ne sait pas trop où donner de la tête ! Certaines scènes de rue furent mythiques (comme le boucher qui fume une clope en baillant devant son étal). Entre les rues de Kowloon, donc, et l’immensité du quartier de Central, ses tours et ses travailleurs chics et pressés de toutes nationalités. Le Pic Victoria, majestueux. On arrive presque à sentir l’activité non stop, et surtout, Hong Kong ne m’a pas donné le sentiment de ressembler à ce que j’ai pu voir de la Chine. Je posterai aussi quelques photos du Pic, de notre randonnée sur Dragon’s back, des temples…

Pour plus d’informations sur Hong Kong, je ne peux que vous conseiller de vous rendre sur les sites de Juliette et d’Amélie qui connaissent le sujet bien mieux que moi !

Si le coeur vous en dit, voici la petite vidéo que j’ai montée sur la première partie de notre périple asiatique (sur une musique de Tycho que j’adore).

Je vous souhaite une bonne journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


15 réponses à “Dans les rues d’Hong Kong”

  1. Isa

    Ca me fait beaucoup penser au quartier chinois de Bangkok , on aime bien le premier quart d’heure, et ensuite on sature et on a plus qu’une seule envie, retrouver un peu de calme !!

  2. Jolies photos! ca a l’air de grouiller d’activité !

  3. Jolie photos, qui me donnent envie d’aller un peu me balader dans ma ville avec mon appareil… et merci pour la mention!

  4. Merci pour le lien. Dommage que l’on ne se soit pas croisées…tu es passée vraiment tout près de chez moi.
    J’ai adoré me promener dans les rues bloquées pendant Occupy Central ! Les premiers temps quand tout était bloqué on s’est pas mal déplacés à pieds en restant plutôt autour de chez nous. Le mouvement a été plutôt bien perçu par les expats. Impressionnant de voir qu’il n’y a pas eu de débordements (du moins au début). Au niveau des locaux, le gouvernement ayant laissé « pourrir » la situation, l’opinion publique a fini par peu à peu se retourner en en avoir marre des blocages, trajets en bus rallongés, embouteillages etc…c’est marrant car plusieurs chauffeurs de taxi m’ont demandé comment je ressentais la situation.

  5. Tes photos sont impressionnante ma belle ! whaouu

  6. Merci pour cet article et pour ta vidéo. J’ai eu le sourire aux lèvres pendant 3:49, ça fait du bien de s’évader un peu :-) J’ai adoré le monsieur qui chante, on dirait qu’il a piqué la guitare de Jem et les hologrammes (je ne suis pas toute jeune !)
    Des bises
    Delphine

  7. c’est vraiment la folie dans ces rues
    cela doit être assez impressionnant
    ces photos et ton article sont top
    gros gros bisous

  8. Cela doit être vraiment incroyable et étonnant comme voyage.
    Les perruches amoureuses me plaisent beaucoup aussi
    Belle balade grâce à toi
    bisous Caro

  9. Quelles belles photos. Hong kong doit être une sacrée expérience.
    Et au passage, j’aime beaucoup ta video :)

  10. que de couleurs, que de dépaysement! ra lala tu me donnes envie de faire vite mes valises et d’y aller !!

  11. y’a mon youyouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

  12. C’est drôle cette similitude des villes asiatiques : les couleurs, l’animation, un joyeux bric-à-brac !!

  13. Dommage que vous ayez eu de la pluie, mais tes photos sont toujours aussi dépaysantes !! Bises

  14. Wow les publicités sont encore plus invasives qu’à Tokyo. Et moi qui pensait que la densité de la population à tokyo était élevée…

  15. pffff….. qu’est ce que c’est beau! Tes photos embellissent ces rues.

Laisser un commentaire