JAPON, le 2 janvier 2014 | 22 commentaires

Hiroshima

DSC_0341
 
Mince, déjà en 2014 et je suis loin d’avoir fini de raconter nos balades 2013… Avant ça, je vous souhaite à tous une excellente année, que la joie et l’amour soient de sympathiques compagnons de voyage les 365 jours à venir ! Paix et bonheur dans le coeur.

Après Matsuyama et pour rejoindre Hiroshima, nous avons emprunté le ferry qui permet de traverser en quelques trois heures la mer intérieure japonaise. Seule et unique étape : la ville portuaire de Kure, que l’on repère rapidement avec son énorme chantier naval et son musée de la marine exposant le sous-marin Akishio. Un petit air de Cité de la mer, la cale sèche en moins ? Ce musée abrite également une maquette du Yamato, le plus grand navire de guerre jamais construit et coulé par les américains en 1945.

Force est de constater que le beau temps n’a été de la partie ni lors de la traversée, ni à Hiroshima, ce qui nous a d’ailleurs poussé à y rester une journée de plus afin d’avoir la chance d’admirer Miyajima dans des conditions un peu plus clémentes.

Hiroshima, à présent déclarée "Cité de la Paix" ne peut que vous replonger dans une période de l’histoire aussi sombre que l’était le ciel en cette mi-décembre. Son Mémorial, créé par Kenzo Tange et situé à quelques mètres du Dôme de Genbaku, recompose le fil des événements qui mèneront la ville à devenir la cible du premier bombardement atomique le 6 août 1945. Objets d’époque, reconstitutions et témoignages ponctuent la visite du musée, révélant l’inimaginable violence de la bombe et ses terribles répercussions. J’ai aussi redécouvert l’histoire de Sadako Sasaki, une jeune fille japonaise qui développa, comme beaucoup d’autres, une leucémie après l’explosion de la bombe. Elle entreprend le pliage de 1 000 grues en origami dans l’espoir de guérir mais la maladie l’emporte avant qu’elle n’ait le temps de les terminer. Ses camarades de classe les plieront à sa place après sa mort et récolteront des fonds pour faire construire une statue en sa mémoire.

Ce sont aussi des dizaines de lettres de protestation contre les essais nucléaires, envoyées à l’initiative de Setsuo Yamada, maire d’Hiroshima à partir de 1967 jusqu’à sa mort, qui sont affichées dans le musée. Les dernières envoyées datent d’il y seulement a quelques mois…

Je vous laisse avec quelques photos du site, bonne journée à vous.
 
DSC_0363

DSC_0384
 
Je n’aime pas les huîtres, l’une des spécialités d’Hiroshima, par contre, on s’est régalé avec les okonomiyaki. Si vous ne connaissez pas, c’est un plat plutôt consistant !
 
DSC_0386

DSC_0402

DSC_0393

DSC_0395

DSC_0420

DSC_0430

DSC_0432

montage1

DSC_0462

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


22 réponses à “Hiroshima”

  1. Je suis passée à Hiroshima début janvier, c’est vrai que c’était très émouvant, notamment le musée qui est très instructif. J’ai aussi trouvé que la ville s’était bien reconstruite après ses blessures, le centre-ville est très dynamique et la vie nocturne semble animée!

    • Le temps n’a pas joué en sa faveur quand nous y sommes allés et du coup, j’ai plutôt trouvé que la ville était tristounette :-/

  2. ça doit être vraiment particulier et impressionnant à visiter…!

  3. Cela doit être vraiment difficile de visiter cette ville, ce n’est pas un fait glorieux de notre histoire et les vestiges sont là pour nous rappeler que nous pouvons être de terribles prédateurs
    Je pensais comme Jade que la zone était encore dangereuse
    Gros bisous et bravo

  4. Et je réagis au commentaire de jade : moi aussi j’avais été choquée de voir ces bouts de pierres, de tuiles, de briques littéralement brûlés, boursoufflés par la radioactivité, mis à la disposition des visiteurs !
    D’ailleurs je n’ai pas osé les toucher… La honte ;)

    • Et toutes les structures métalliques aussi, complètement déformées >_< … ça donne une idée des effets sur les êtres vivants…

  5. Très belle année a toi aussi !
    Hiroshima… Cette visite m’avait également complètement bouleversée. Même en connaissant l’histoire de cette ville, on en sort différent de ce musée. Et ce qu’on y apprend n’est malheureusement pas rassurant…
    Je ne pensais vraiment pas être retournée à ce point, mais je ne regrette pas cette visite au contraire.
    Je ne le dirai jamais assez, quelle chance tu as de faire toutes ces visites !!

    • Comme tu dis, difficile de ne pas sortir chamboulée du musée… :-/

      Ça m’a aussi rappelée que la France était bien placée dans les pays ayant effectué moult essais nucléaires… et que d’autres continuent. ..

  6. en même temps tu dois avoir tellement de choses à nous montrer
    je te souhaite une très belle année
    gros gros bisous

    • Merci Chacha, je te souhaite également une très bonne année !

  7. tes photos sont superbes ! (désolée je dis ça à chaque fois, mais je le pense à chaque fois donc dur d’y échapper haha) ça me rappelle notre visite de Hiroshima… ce problème du nucléaire est malheureusement toujours d’actualité…
    Pour parler de choses plus euh, plus prosaïques, tu as aimé les okonomiyaki de Hiroshima ? J’ai trouvé que c’était méga bizarre avec les udon à l’intérieur XD trop bourratif ! je reste inconditionnelle des okonomiyaki version Osaka. (oui, gros débat)

    • Ouais, et ça reste super flippant, surtout quand tu vois certains pays qui la possèdent O_o

      Pour les okonomiyaki, gros débat ! Je suis une grosse fan de udon alors je me suis régalée, mais l’amoureux a quant à lui choisi les soba (c’est vrai que c’est délicieux aussi). Niveau "bourrativité", mon estomac n’étant pas en grande forme ces derniers temps en plus, impossible de finir… >_<

  8. Bonne anney!
    J’adore l’okonomiyaki, J’en prends a chaque fois que je vais au resto japonnais!
    Sinon l’histoire de cette ville n’est vraiment des plus joyeuses…

    • Hiroshima est tristement célèbre, tu as bien raison…
      Ça blinde le bidou les okonomiyaki, un régal. J’aimerais bien avoir une grande plaque en fonte plus tard pour cuisiner ce genre de plats.
      Bonne année à toi aussi Moumoute, des bises

  9. Elise

    Bonjour ! Je garde également un souvenir assez ému de ma visite d’Hiroshima. Effectivement, je crois que n’avais pas non plus en tête avant les conséquences sur des dizaines d’années qui ont suivi pour la population restante.
    J’ai hâte de voir tes photos de Miyajima (ou alors j’ai manqué le post ?).
    Une belle année à toi en tous cas,et merci pour ton blog !

    • Coucou Elise, difficile de rester de marbre à Hiroshima…
      Je n’ai pas encore posté le billet sur Miyajima, la semaine prochaine sûrement, j’espère qu’il te plaira. J’ai vraiment adoré cette île, toi aussi j’imagine ?! Très bonne année à toi aussi et bon week-end

  10. tes photos sont superbes =) bonne année ma belle

  11. Whaou ! Tu vis vraiment une superbe expérience !

  12. Sympa ton article ! Ce n’est pas commun de lire quelque chose de léger sur Hiroshima. Tu m’as mise en apétit (même s’il est encore un peu tôt) avec les okonomiyaki. Ca a l’air spécial mais succulant ! Il existe plusieurs variantes ? J’en ai jamais vu en France, et dieu sait combien de jap j’ai testé.

  13. Je ne sais pas trop d’où me vient cette idée mais j’étais persuadée que c’était pas trop conseillé comme endroit, comme quoi il resterait dans l’air une trop forte charge de radiation… mais je ne suis vraiment pas sûre de ce que je dis, et vu ce que tu racontes, ça a l’air safe ;)

    • Coucou Jade, je crois que la radioactivité a très vite diminué après le bombardement, il n’y a effectivement plus aucun danger de nos jours. Bisous

Laisser un commentaire