BEAUTÉ, le 29 octobre 2013 | 80 commentaires

Les avantages de la marche !

La marche
 
Des mois que je vous reloute avec ça, mais je ne vous ai jamais vraiment parlé de cette activité à laquelle j’ai commencé à prendre goût il y a maintenant un an, en arrivant au Japon, alias… LA MARCHE ! Ok, c’est moins tendance que la zumba, moins énergique que le bootcamp et nettement moins glamour que la salsa mais d’une, c’est gratuit et de deux, il n’y a rien de plus simple que mettre un pied devant l’autre. Depuis un an, tout d’abord, exit la voiture dans le pays du transport en commun. Finie la flemmardise du week-end qui te fait emprunter l’auto pour remplir un caddy 500 mètres plus loin. Oubliée aussi la dépense du ticket de bus pour éviter de marcher 20 minutes… nous marchons tout ce que nous pouvons !

Fondamentalement, j’adore le sport, enfin… surtout l’idée du sport. Comme vous, peut-être, je suis une grand sportive dans l’âme, jogger c’est trop cool, je nage des kilomètres, joue au badminton jusqu’à m’écrouler de fatigue et avoir la tremblote. En théorie, quoi. Mais la réalité est bien différente. La sédentarité m’a charmée depuis de nombreuses années et j’avais vraiment, vraiment beaucoup de mal à m’en dépêtrer. Toutes les excuses valent le coup pour laisser tomber le sport : l’apéro demeure plus tentant qu’un footing, lire un bouquin plus reposant que d’enchaîner des longueurs après s’être fait violence pour sortir dans le froid glacial de l’hiver. La liste est aussi longue et navrante que la scène finale du Titanic.

Malgré tout ça, aujourd’hui, je pense être passée du pas très glorieux statut de sédentaire à celui de personne "active", parce que j’ai repris une activité sportive : je marche plusieurs kilomètres (presque) tous les jours, même que je vous fais pas marcher ahah (arf eurf, ok, je sors). Si je vous dis que marcher a un peu changé ma vie, vous allez me rire au nez derrière votre écran. Et vous aurez bien tort, lisez la suite ! (ouais ouais ok, j’ai écrit un pavé, je tente de ne pas vous décourager).

Je suis à présent persuadée que marcher est une clé importante, de celles qui participent au bien-être quotidien et qui ouvrent de chouettes portes : nouvelles perspectives, aération du neurone, transformation du gras en muscle, dodo enchanteur. Je suis carrément pro-marche, alors je vais tâcher d’endosser, le temps de ce pavé, la casquette de la défenderesse de cette activité aussi simple que bénéfique et qu’on oublie pourtant souvent… Bienvenue dans mon monde où les pas se suivent et ne se ressemblent pas !
 
decouvrir
 
Avant même d’y prendre goût, c’est l’origine des sessions intensives de marche : l’envie de découvrir ce qu’on ne peut pas voir habituellement en squattant les sombres et interminables couloirs du métro. Même si ce dernier reste bien pratique quand il s’agit se rendre à l’autre bout de la ville quand un typhon passe, hein, on est d’accord.

Je ne sais plus qui disait qu’on ne connaît une ville qu’en la parcourant à pied : cette phrase prend maintenant tout son sens.

La marche donne une chance à la ville, aux ruelles et à leurs maisons soigneusement fleuries, aux paysages de campagne, entre autres, de nous façonner un regard tout nouveau et peut-être tout beau. Je sais pas vous, mais on ne prête pas forcément attention aux détails qui nous entourent, quand, les fesses bien calées dans le siège de sa voiture, on s’acharne sur son klaxon parce que ce gros con, devant, là, il avance pas, alors qu’on a une réunion dans 15 minutes. Marcher, c’est aussi ça : prendre le temps. Ah ça oui, c’est sûr que de taper 10 bornes à pied c’est un petit peu chronophage… il faut un peu s’organiser pour l’intégrer dans sa routine.

Mais pourquoi toujours vouloir tout faire vite ? Est-ce un gage de réussite ou de qualité ? Dans une société où l’on se lasse aussi rapidement qu’on change d’Iphone, j’aime bien l’idée de pouvoir faire les choses moins rapidement, plus sereinement et d’en récolter les bénéfices. Marcher nous rappelle, d’une certaine manière, le caractère précieux du temps qui passe.

Et puis, au final, on a tout à y gagner.
La preuve : concernant certains trajets qui, potentiellement, peuvent s’effectuer soit en bus/métro, soit à pied, ce n’est absolument pas dit que la solution "transports" l’emporte d’un point de vue "vitesse". Un exemple de trajet tokyoïte que je suis amenée à faire régulièrement : pour me rendre de chez moi à Shibuya, il faut compter à peu près 30 minutes en empruntant le bus. Même si les chauffeurs de bus me font trop rire, le bus est souvent blindé, il reste bloqué dans les embouteillages à l’entrée de Shibuya parce que Shibuya demeurera Shibuya. A contrario, en marchant à une allure un peu soutenue, ça me prend en moyenne 35 minutes. Et en prime, je me serais arrêtée dans un konbini pour payer les factures, j’aurais croisé un petit groupe d’écoliers trop choux dans leurs uniformes et je me serais dit que même si les feuilles de ginko sentent horriblement fort, l’automne est définitivement une délicieuse saison.
 
sport
 
Faire du sport, manger sainement sont des préoccupations pour bon nombre d’entre nous. Les 5 fruits et légumes, les campagnes manger-bouger qui nous ont bassinés, on connaît. La pression pré-estivale à coups de magazines de gonzesses délivrant évidemment les meilleurs conseils du monde (au moins) pour rendre son ventre aussi plat qu’une crêpe et à l’inverse, pour obtenir un arrière train rebondi, on connaît aussi. Avec la marche, inutile de se stresser 3 mois avant de faire péter le maillot de bain, puisque toute l’année, on aura bougé sans même s’en être rendu compte. Le fait que ce soit un sport tout doux rend la marche encore plus attrayante, de mon point de vue. En se dotant d’une bonne paire de chaussures (élément très important, un conseil que je ne respecte pas toujours et j’en fais parfois les frais : bonjour oeil de perdrix douloureux), tout un chacun, malgré une condition physique loin d’être extraordinaire, peut se lancer dans la marche sans trop avoir à craindre pour ses articulations, chevilles et genoux principalement.

Parce que mine de rien, à force d’enquiller les kilomètres, le corps subit des transformations qui font plaisir : les gambettes se musclent terriblement, les abdominaux se renforcent (véridique ! Et dieu sait qu’il y avait sacrément du boulot en ce qui me concerne. C’est pas parfait, mais bien mieux), la taille s’affine, le corps se gaine petit à petit (reste le problème des fesses, meuh bon…), les capacités respiratoires s’améliorent. La marche mobilise presque tous les muscles du corps, ce qui en fait un sport complet.

Marcher est bon pour la santé, ça n’est plus à prouver. D’ailleurs, mon papa qui est sujet aux thromboses veineuses, marche au moins 5 kilomètres par jour. Parce qu’elle permet d’améliorer la circulation sanguine, la marche est fort recommandée par les angiologues. Comme j’ai appris récemment que je possède moi-même un facteur V qui merdouille, (ce qui a dû me faire arrêter la pilule, ça fera peut-être l’objet d’un autre article sur le retour de l’acné, les cheveux qui tombent…), je considère la marche comme une activité préventive.

Pour couronner le tout, j’ai souvent entendu dire que pratiquer une activité physique régulière (quelle qu’elle soit, pour le coup), en renforçant les défenses immunitaires, est un excellent moyen pour passer peinard à travers le pénible filet des microbes hivernaux. Un an que je n’ai pas eu le plaisir d’attraper cette bonne crève qui te file la goutte au nez sans oublier de te coller la tête dans un étau, alors que j’en ai fait des centaines de bornes dans le froid, l’hiver dernier.
 
Marcher
 
affiner
 
On n’y pense pas forcément, en marchant aussi on brûle des calories. Et qui dit augmenter ses dépenses énergétiques dit donc puiser dans ses réserves. Nous n’en avions pas spécialement besoin, mais à nous deux, nous avons perdu l’équivalent du poids de plusieurs pots de Nutella. Les gros, d’un kilo. Je dois bien admettre que moins de mayonnaise et de bière belge doivent aussi avoir leur rôle dans cette fonte du gras, mais la marche y est pour beaucoup, ce qui peut encore lui offrir une autre perspective ?

Et puis, je l’ai découvert récemment, mais plus on est musclé, plus l’énergie dépensée est importante. En gros, la première étape importante pour commencer un régime serait de se muscler. J’imagine que c’est la raison pour laquelle il est conseillé de reprendre immédiatement une activité physique quand on envisage de se mettre au régime.
 
dormir
 
En prime, marcher détresse. Plus efficace qu’une bouffée de nicotine qui va vous donner cette fausse impression de détente pendant à peu près… 3 minutes, marcher une heure va vous faire transpirer, certes, mais permettra avant tout de recharger ses batteries tout en offrant une bonne claque de fatigue. Celle qui aide à s’endormir facilement et à se réveiller en douceur avec cette géniale impression d’avoir passé la meilleure nuit de sommeil de sa vie.

Quand, en Corée du sud, nous avons marché 20 kilomètres plusieurs journées de suite (ce qui n’est sans doute pas grand chose pour des marcheurs avertis – merci mon petit podomètre !), il ne nous fallait pas plus de 2 minutes pour rejoindre Morphée et ses bras si confortables. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais il est clair que je dors bien mieux depuis que je marche beaucoup.
 
aerer
 
Et puis c’est tellement relaxant de prendre son lecteur MP3 et de gambader en écoutant la musique que l’on aime, surtout en ville (j’adore le sentiment que donne le contraste entre le son qui arrive dans les esgourdes et les paysages observés, comme écouter Abdel Alim Hafez ou La Traviata dans les rues de Tokyo, détonnant !). Vous allez certainement me dire que respirer les effluves des pots d’échappement, ce n’est pas très bio… Moui, c’est certain, c’est tout aussi si ce n’est plus plaisant de marcher à la campagne, en revanche, ce n’est malheureusement pas toujours possible au quotidien, à moins d’habiter dans une petite ville et d’être à proximité de chemins de campagne. Il faut se dire que s’échapper des zones urbaines le week-end et transformer la marche en randonnée est une super alternative.

Ok, la rando : c’est encore autre chose. Tu en chies vachement plus qu’en marchant sur du plat, mais quoi de plus évident, le dénivelé augmente la difficulté et nécessite un équipement plus adapté. Encore une fois, la marche "classique" me paraît être un très bon tremplin pour découvrir les joies de la randonnée. Quand nous avons monté le Fuji (enfin, essayé…) cette année, le physique a vraiment suivi. J’aurais été infoutue de faire ça il y a seulement quelques années, alors que j’étais plus jeune et normalement plus à même de le faire fingers in da nose : bah pas nécessairement ! Le Mont Moïse en 2009 fut vraiment une épreuve difficile pour moi et j’avais mis quelques jours à m’en remettre. Diantre, que je regrette !
 
reprendre
 
Après quelques mois de pratique régulière de la marche, vous saurez que vous n’êtes plus ce truc tout flasque que vous étiez auparavant. Marcher des heures ne vous effraie plus, ça vous enchante, même ! Les escaliers, vous les prenez toujours au lieu de l’ascenseur ! Alors pourquoi ne pas profiter de ce regain de confiance et de motivation pour reprendre doucement une autre activité sportive en parallèle ? De mon côté, je ne suis toujours pas décidée. Je reste tentée par la course à pied notamment pour son caractère gratuit et facilement réalisable, mais comme ce serait surtout pour améliorer le côté cardio, le fait de mal la pratiquer me rend un peu réticente à me relancer vraiment… (souvenez-vous de cette timide reprise en mai dernier, elle fut de courte durée)

De manière générale, marcher est un excellent moyen de remettre "le pied à l’étrier", quel que soit le sport que vous aurez décidé de pratiquer.

Bon, je crois que le pavé touche à sa fin. Si vous m’avez lue jusqu’ici, je vous dis bravo déjà. J’espère peut-être vous avoir convaincues qu’aller acheter son pain, faire ses courses ou encore se rendre à la fac à pied n’est pas impossible et ne présente même que des avantages, tant pour le physique que pour le moral. Si vous pensiez votre cas désespéré, dîtes-vous que c’est faux. Vous y prendrez vite goût, croyez-moi ! Des bécots.

PS : cet article n’a nullement été sponsorisé par le Ministère de la Santé.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


80 réponses à “Les avantages de la marche !”

  1. Excellent article qui motive!!
    Mon problème c’est que tous les ans je suis motivée, et donc, tous les ans, je décide d’aller au boulot en marchant, de faire mes courses en marchant, d’aller au centre-ville en marchant… cela dure… 2 semaines.. et hop ensuite, ma motivation disparait et la voiture revient à grand pas (ou grandes roues).
    Le hic c’est le mal de pieds … il faudrait que je porte des tennis tous les jours pour marcher ainsi, ce qui veut dire, pour le boulot, prendre des chaussures à talons dans le sac.. et franchement, cela me saoule.. peut-etre que je ne suis pas encore assez motivée.
    Pourtant, avec tous les petits restos que je me fais, faudrait bien des heures de marche pour faire disparaitre tout ça . :D

    • Non mais les chaussures sont un vrai problème, tu as raison. De mon côté, je ne porte pas de talons, donc ça simplifie bien les choses ^^

      Il faudrait, sinon, que tu t’achètes un grand sac à main pour y glisser tes chaussures tranquillou (et c’est une bonne excuse pour allez faire du shopping, tiens) !

      Pour ce qui est de la motivation, je vois très bien ce que tu veux dire : au bout de deux semaines, tu trouves une excuse (mal au dos, fatiguée, apéro…) jusqu’à ce que la motivation disparaisse complètement… Réessaie, peut-être que cette fois, elle ne te quittera pas :-)

  2. Oulalah moi a part pour découvrir ou m’aérer l’esprit, la marche ne m’a rien fait de tout ca. Et pourtant, je trotte, j’arpente, je trace des km, que ce soit à Paris ou je fais tout a pieds sauf aller au boulot, en voyage dans les villes ou les campagnes. Ca ne m’affine pas, ne me muscle rien ou quoi que ce soit ! Heureusement qu’a coté de ca, je fais 4 cours de danses par semaines et de la danse tous les jours à mon boulot. Et meme la, comme j’ai grave gagné en muscles, l’affinage et le poids plume ne sont pas de mise haha !

    Enfin, si chez toi ca marche, c’est bien le principal. Mis à part tout ca, j’adore marcher le nez en l’air à la recherche de nouveautés, meme dans mon quartier.

    • Le principal, comme tu dis, c’est de trouver l’activité qui nous convient à chacune :-) C’est super que tu aies trouvé la tienne !

  3. un article super interessant
    je ne savais pas tout cela
    et pour ma part je marche beaucoup
    gros gros bisous

    • Tu as bien raison, c’est bon pour la santé :-)

  4. Excellent cet article … Cela motive bien
    Gros bisous ma Caro

    • C’est vrai que comme pour toute activité, il suffit de se motiver. Une fois que c’est fait, c’est parti !

  5. Flo

    Moi je dis… tu es courageuse ;-)
    Je suis du style à prendre ma voiture pour faire 500m… et j’ai peur d’être irrécupérable!
    Bises poulette.

    • Je fus comme ça à une époque, tu n’es pas irrécupérable !

  6. je marche desormais le weekend le long des berges du rhone ca fait un bien fou! mais le sport en salle me manque aussi…quand jaurais le temps je minscrirai!

    • J’imagine que cette balade doit être fort agréable ! Tu cherches une salle ou tu l’as déjà trouvée ? Je me suis inscrite une seule fois dans une salle de sport et j’y suis allée trois fois… depuis, j’ai abandonné l’idée !

  7. Je suis bien d’accord, la marche apporte plein de bonnes choses. Quand je suis chez mes parents c’est quelque chose que l’on néglige car nous habitions dans un petit village et que la voiture est nécessaire pour aller en ville mais quand je suis chez moi, à Montpellier, je marche pas mal et ça me fait du bien!
    Bises, Maricha.

    • Tu dois avoir de belles possibilités de balades aussi chez tes parents ? Peut-être que c’est plus "facile" de marcher en ville, tu as raison !

  8. Et dire que je dois t’envoyer ma super recette de welsh ;)

    • Oh mais oui ! L’hiver approche, il faut que tu m’envoies ça !

  9. j’aime marcher, mais pas trop nomplus ^^

  10. julia

    et bah oui j’ai tout lu !
    et je suis d’accord avec toi, et tu me donnerais presque envie de m’y mettre !
    Mais je trouve ( fausse excuse ? ) qu’il est plus facile de le faire quotidiennement quand on est dans une grande ville. Je le faisais bien plus volontier en habitant à Paris qu’à Nouméa…
    Et puis bon là, faut quand même que je traine mes 14 Kg en plus :( Vivement la fin !!!

    Grosse bise ma caro !

    P.S : tu as eu mon mail ??

    • Et benh chapeau Julia !
      Bah en même temps j’ai envie de te dire… que tu as d’autres préoccupations actuellement :-)
      C’est peut-être plus facile de marcher dans une grande ville, à vrai dire, j’ai commencé à marcher à Tokyo vraiment donc je n’ai pas vraiment de comparatif :-/

      J’ai bien reçu ton mail, je suis légèrement à la bourre… je t’embrasse fort !

  11. Coucou,

    J’aime beaucoup ton article.
    Je suis guide de métier, et c’est vrai que j’adore marcher. Cela permet vraiment tout ce que tu as exprimé dans ton article (bon, à part s’affiner en ce qui me concerne ;) )

    A bientôt

    • Ton métier doit te faire bien galoper en effet !
      (sinon, pour le fait de s’affiner, c’est peut-être vraiment les conséquences de l’arrêt de la mayo et de la bière !)

  12. Marianne

    je partage tellement ce sentiment…….

    • Oh ma loute ! J’ai hâte qu’on se refasse de bonnes marches ensemble comme à Lisbonne :-)

  13. Mademoiselle Wa

    Oops… RegretteR !!!

  14. Mademoiselle Wa

    Comme tu as raison !!! La marche permet tt ca et ton article me fait bien regrettee d’etre dependante de ma voiture aujourd’hui ! (24km pr aller à mon bureau!) Heureusement qu’il reste les we et les voyages pr se degourdir les jambes ! ^-^

    • Parfois, on n’a pas trop le choix, tu as raison. 24 km, ça fait beaucoup :-D
      Tu apprécies les balades du week-end d’autant plus j’imagine !

  15. Super article, vraiment. Tu écris très bien, c’est un vrai plaisir. La marche reste mon « sport » préféré, j’adore ça et regrette de ne pas pouvoir marcher plus (je vis en Alberta, au Canada, où il fait déjà -10°c ces jours-ci, et ça va descendre jusqu’à -40°c cet hiver)… Il va falloir que je sois créative pour les activités physiques ! xo

    • Je n’avais pas pensé aux conditions météos extrêmes, tu dois faire preuve d’imagination pour te sporter ! Restent les salles ou le ski ?!

  16. Chouette article et beau plaidoyer sur cette activité qui est complètement naturelle, même si elle peut être pratiquée dans un cadre sportif.

    Je suis déjà adepte de la marche, et j’espère que ton billet convaincra bon nombre de lectrice à chausser leurs baskets.

    Au plaisir de te lire à nouveau.

    Alexandra.
    http://mademoisellemodeuse.com

    • Merci pour ton commentaire Alexandra, bonne continuation à toi dans ta pratique de la marche !

  17. marinaxx

    tres bon article, de l’humour, et surtout ça donne la motivation! merci

    • Hey ! Super si j’ai réussi à un peu te motiver !

  18. J’adore, je marchais tellement avant…
    Mais avec les enfants, le dernier qui marche comme une tortue, marcher m’énerve. J’ai hâte de pouvoir remarcher à un vrai rythme d’adulte !

    • Quand on a des enfants, ça doit changer beaucoup de choses au quotidien. Mais si tu emmènes le petit dernier souvent avec toi, dans quelques temps, il aura peut-être ton rythme ;-)

  19. Très bon article. Tu as bien résumé ce que la marche apporte.

  20. Bonjour,
    je découvre ce magnifique blog ce jour et vraiment je voudrais insister : Magnifique !
    Merci pour ces images et ces textes consistants de vie.

  21. PASCALE

    Tout à fait d’accord ! chaque pas est une découverte, c’est bon pour la tête et le corps. On peut penser, rever sans danger en marchant, on peut aussi rencontrer et papoter avec des gens. Observer les oiseaux,la nature, l’environnement qui nous entoure. Je suis une inconditionnelle. Vive la marche !

    • Entièrement d’accord avec vous !

  22. mom

    suis bien d’accord avec tout cela !

    moi même marche + 35 mns / j au lieu du bus blindé …

    • Et c’est le corps c’est qui vous remercie :-)

  23. Totalement d’accord avec ton point de vue, et avec ton analyse. Je suis bien contente de tomber sur quelqu’un qui considère la marche comme une activité physique à part entière! Certes, il ne s’agit pas de la plus dure, mais c’en est une malgré tout. Marché des heures sur des kilomètres, c’est une vraie dépense énergétique, et les gens ont tendance à l’oublier (sauf quand il faut qu’ils le fassent eux-mêmes! Là, on rigole moins). Du coup, je trouve que la moquerie vient facilement lorsque tu racontes que tu as parcouru tout un pays à pied : « Ah, eh, quelle épreuve! Hinhinhin ». C’est plutôt déplaisant lorsque tu en es fier, ahah. Je pense envoyer le lien de ton article à toutes les personnes qui me prendront de haut sur le sujet, désormais! ;)

    • C’est sûr que ce n’est pas la plus « violente » des activités sportives, mais c’en est une ! Bizarre que tu aies eu ce genre de réactions, marcher, c’est se sporter, en douceur, sans dépenser un rond et puis… j’ai envie de dire que quand il fait presque 40 degrés ou même -10°C, tu te rends compte à quel point ça demande un effort, de mettre un peton devant l’autre ^^

  24. Ahah quel joli pavé ;) Tu es tout de même dans de bonnes conditions pour marcher (longtemps je veux dire), Tokyo est suffisamment vaste ! J’avoue qu’ici à Mulhouse c’est pas la fête, mais bon parfois on se force, et puis même qu’avec Lina on va régulièrement à pieds chercher Mathieu à la gare, mais de là à nous permettre de passer une bonne nuit hum hum tu n’as pas de bébé ma chère qui te réveille à 4h du matin pour une tétine perdue, ou juste pour le plaisir ;P Mais je vois tout à fait de quoi tu parles, ce ressenti, en vacances, avec Mathieu c’est toujours comme ça que ça se passe, on s’endort bien vite après avoir marché des km pour voir un bâtiment super important en architecture (et moche bien sûr) ! Continue de bien marcher ! Bises à tous les 2

    • Tu m’as faite rire Julie ! C’est vrai qu’avec un bébé ce serait sans doute différent, pas persuadée que j’aurais la foi ni la force ! Mais regarde, le simple fait d’aller chercher Mathieu à la gare je suis sûre que toi et Lina vous trouvez ça cool (dis, dis ?).
      Adrien m’a appris une phrase à retenir quand vous viendrez (vous venez, hein, hein ????) concernant les volumes des bâtiments…
      J’espère que tout va bien pour toi ! Bises Julie

      • « Quel beau volume » ! Un truc du genre nan ?! ;) MDR
        Oui oui c’est cool d’aller chercher Mathieu à la gare, si si je te jure, bon surtout en été, en hiver ça sera moins marrant, mais on ira de temps en temps ;)
        Oui oui (bis) c’est prévu qu’on vienne, va falloir qu’on se mette sérieusement à parler de dates !!!
        Sinon moi ça va, j’ai mes hauts et mes bas (j’ai déjà dit que j’aimais pas Mulhouse ???) ! Mais j’ai trouvé un petit boulot de 3h par semaine, c’est mieux que rien !!
        Bises bises

        • Julie, je rigole toute seule (et Adrien aussi !) !! Oui, c’est exactement ça !

          Bon, nous on en tous cas on est sacrément impatients de vous voir ! Alors prévoyez ça vite, ce serait trop génial !

          C’est chouette pour ton travail, est-ce que ça te plaît ? Et pour Mulhouse, ce sera sans doute pas indéfini, j’espère malgré tout que tu vas bien.

          On vous embrasse !

          • Carrément, ça me plaît le travail, je vais être animatrice périscolaire, autrement dit je vais aider des enfants de CP qui ont déjà été détecté comme ayant des soucis dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Je travaillerais le lundi et le vendredi en fin d’aprem ! Au moins ça me fera sortir de chez moi ;) Ah et je commence le 18 novembre, le temps de m’y préparer !

            Allez à bientôt ! Biiiz

          • Tiens-nous au courant en tous cas ! Bisous Julie !

  25. Marcher pour moi est un principe de vie depuis toujours. Ma mère n’avait pas le permis, mon père ne prenait la voiture que pour les courses de la semaine et allait travailler en vélo. J’ai donc toujours beaucoup marcher, depuis mon plus jeune âge.
    A aujourd’hui (32 ans) je refuse toujours de passer mon permis. J’ai deux jambes qui me permettent d’avancer et j’habite une métropole qui me permet de ne pas être « handicapé » dans mes déplacements. Sans marche, je meurs… la marche c’est la liberté. Beaucoup me dise: Avoir son permis c’est avoir la liberté. Faux. Les gens n’ont rien compris au sens même de la liberté.

    • J’approuve ton point de vue, même si j’ai longtemps pensé que ne pas avoir son permis était aussi très contraignant. Parfois, c’est nécessaire d’avoir une voiture et ça devient vite un obstacle à la vie courante (notamment pour aller travailler, mais tout dépend d’où on habite etc., comme tu le soulignes). MAIS, j’avoue, qu’avoir la possibilité d’aller travailler en vélo ou à pied est totalement appréciable, voire rêvée !!

      Il y a quelques années, j’aurais pu faire cet effort, mais je ne l’ai jamais fait et je le regrette vraiment… Mais je n’étais pas dans le même état d’esprit… Ici, je le fais peut-être plus facilement parce que ça me paraît simple et que j’ai aussi un peu plus le temps. Mais j’espère vraiment garder cet esprit de nombreuses années et ne pas me laisser avoir par la flemmasse qui vous targue, parfois, de retour dans vos repères. Merci pour ton partage d’expérience en tous cas (et vive la marche).

  26. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Depuis que j’ai décider d’échanger ma voiture à des baskets pour aller au boulot, j’ai nettement vu tous les avantages de la marche. J’ai remarqué que je mettais autant de temps en voiture qu’à pied (surtout à cause du temps que je mets à trouver une place de parking…). Non seulement je fais des économies, mais en plus, je me sens beaucoup mieux dans mon corps et dans ma tête. ^^

    • On oublie souvent que prendre sa voiture… bah ça demande vachement de temps ! On en perd souvent plus à trouver une place de parking qu’autre chose. Bonne continuation à toi alors et merci pour ton mot

  27. Je crois que les gens ont fondamentalement lié la marche à une espèce de supplice, un déplacement inutile qui peut se combler par un transport qui véhicule notre corps d’un espace à un autre.

    Je suis une grande marcheuse. Quand il n’y a pas de bus directement, je peux faire des kilomètres juste pour flâner avant d’arriver chez moi.
    J’ai mon chien aussi qui me permet de faire de grandes balades (un chihuahua qui cache un randonneur né).

    J’ai du mal à ne pas marcher, parce que c’est mon sport de base, et que depuis que je suis jeune, c’est mon principal moyen de locomotion d’un endroit à un autre.

    Alors parfois c’est aussi bien de le faire sans but, par curiosité, de choisir un autre chemin, de prendre un autre raccourci, de se perdre un peu pour faire monter l’adrénaline et tomber sur un spectacle de rue complètement inattendu.

    Je n’ai pas le permis, donc je ne peux pas comparer, mais c’est certain que j’ai toujours eu un penchant pour la marche, même si je peste des fois, quand il y a des rafales, ou quand il pleut à verse. Mais au moins, quand la majorité des gens râle sur une petite pluie, moi je lève les yeux au ciel, j’y suis habituée.

    Bonne marche, camarade. (et merci pour cet article, j’ai beaucoup aimé)

    • Tu as raison, d’ailleurs, moi la première, quand j’habitais chez mes parents, j’avais pour habitude d’éviter de marcher au maximum, trouver la place de parking la plus proche histoire de m’éviter de marcher 200 mètres : je ne sais pas pourquoi j’étais si feignasse.

      Malgré tout, je continue de prendre les transports un peu par obligation, surtout en semaine où les RV etc. ne te permettent pas toujours de parcourir la ville avec tes pieds et ça m’est déjà arrivée d’être bien retard parce que j’avais voulu faire un trajet à pieds et que, douée d’un sens de l’orientation assez exceptionnel, je me suis paumée.

      Mais j’aime bien essayer de couper la poire en deux (marcher le trajet aller, prendre le train au retour, par exemple). Mes balades préférées restent celles du week-end !

      Coures-tu les jours où tu marches beaucoup ? (j’essaie de me préparer psychologiquement à aller courir)

      C’est chouette que tu aies toujours eu cette habitude en tous cas, je te souhaite de belles balades d’automne :-) Flâner est tellement agréable !

      • haha, je suis aussi un peu girouette quand je me balade, je me suis déjà fait quelques frayeurs à l’époque où je n’avais pas encore un gsm avec gps intégré, je me retrouvais dans des quartiers que je ne connaissais pas et j’avais du mal, MAIS VRAIMENT, à me situer :D

        Ho non, je cours tous les 3 jours environs, quand j’ai le temps, ça me fait deux sorties par semaine de 40-45 minutes.
        Et à côté de ça, je flâne dehors.

        Pour te préparer psychologiquement à la course, il faut juste passer le pas de la porte, et courir pépère les premières fois, ça sert à rien d’aller vite, mais c’est gratifiant à la fin :)

        • Ah ah merci, tu me rassures ! (Ici, j’ai un téléphone old school sans le net, et je sais pas si tu es comme moi mais quand je me perds, je persiste à croire en l’action d’un genre de saint-esprit des marcheurs qui me guiderait toujours vers le bon chemin et à un moment je me dis « merde… bon là je vais demander à quelqu’un »).
          Bref !

          Merci pour tes conseils, tous les trois jours c’est déjà une très bonne moyenne. Tu cours sous tous les temps en plus, je suis sûre… Tu me boostes !! Il faut vraiment que je m’y remette ! Merci beaucoup pour ta réponse. Je te souhaite une bonne journée !

  28. J’adore marcher ! A côté de chez moi, j’ai le canal du Midi, j’adore m’y balader les dimanche avec mon chéri :)
    Bisous !

    • Je ne connais pas, mais ça a l’air ravissant !

  29. Je suis archi d’accord avec toi. J’habite loin de mon boulot donc je suis obligée de prendre ma voiture mais j’essaye de marcher dès que je peux. J’avais le fitbit avant, un podomètre qui compte tes pas mais je l’ai perdu, je suis deg. Faut que je m’en rachète un. Ils conseillent de faire 10000 pas par jour, ça fait 1h30 de marche à peu près. Mais en une aprem shopping on les fait large :-) .

    • Coucou Alexiane, je ne connaissais pas le Fitbit du tout ! De mon côté, j’ai un petit podomètre Dretec (http://www.dretec.co.jp/products/pedometer/H-225.html) qui fonctionne vraiment bien (très précis, ce qui n’est pas toujours le cas des podomètres de ce genre).
      10 000 pas ça fait à peu près 6-7 km si je ne me plante pas, c’et clair que ça fait tout seul ! Bonne journée à toi

  30. Que de bonnes raisons qui me font aussi aimer la marche !

    • Tu es aussi une marcheuse Julie !

  31. Moi je marche pour m’aérer, faire du sport sans s’en rendre compte, et pour découvrir aussi :)
    Et je pense comme toi, lorsqu’on a de la musique dans les oreilles c’est vivifiant :P
    J’adore la marche, et je la pratique souvent seule je préfère !
    J’adore ton article en tout cas :)
    xx

    http://hiddenlifee.wordpress.com

    • Elle offre deux perspectives très différentes, qu’on soit seule ou accompagnée ! Quand on marche tous les deux, avec mon amoureux, on ne fait que causer et j’aime bien causer huhu (par contre, je préfère courir toute seule, à mon rythme et avec mes écouteurs dans les oreilles). Bonne journée à toi !

  32. Merci pour ce bel article, ça m’a donné envie de me remettre un peu à la marche à pied! qu’utilises-tu comme podomètre? Tu portes des baskets pour faire la marche?
    bisou
    céline

    • Coucou Céline, j’ai ce modèle de podomètre : http://www.dretec.co.jp/products/pedometer/H-225.html, il est tout simple, après avoir rentré ton poids et la taille de tes pas, il t’indique le nombre de pas et de kilomètres effectués mais aussi le nombre de calories dépensées. On avait regardé pour acheter plus un GPS, mais finalement je suis très contente de ce modèle tout bête !
      Pour les chaussures, j’ai marché tout l’hiver avec mes chaussures habituelles (type Vans) et cet été avec des sandalettes… (ce qui n’est évidemment PAS DU TOUT recommandé, mes pieds en ont souffert). Je vais commencer à regarder le prix de bonnes chaussures pour les longues balades du week-end histoire d’être bien équipée ! Bonne journée à toi et à bientôt !

      • happytime

        Merci pour ta réponse :)

        • Bé de rien, j’espère que ça aura pu t’aider :-)

  33. Marcher pour découvrir c’est vraiment ce que je préfère, surtout qu’on s’en rend absolument pas compte quand on en prend plein les yeux ;)

    • Quand tu as pris l’habitude de bien marcher, faire 5 kilomètres de plus ou de moins, ça ne change pas grand chose ! Par contre, il faut bien dire que c’est plus sympa de marcher dans des endroits jolis et intéressants. On s’est déjà fait avoir plusieurs fois, à se retrouver sur des chemins sans intérêt (genre à proximité de l’autoroute) et là : c’est tout de suite moins plaisant.

  34. Je suis teeeeellement d’accord avec toi. J’adore marcher, si je le pouvais, je ferais tout à pieds. Les gens en sont souvent très surpris, comme si ne pas marcher, utiliser un autre moyen de transport que ses pieds était évident (cf les gens qui restent immobiles sur les escalators, c’est pas moi ^^), alors que pour moi, l’évidence, c’est d’utiliser ses pieds. Et c’est vrai qu’on voit tellement plus de choses à pieds. La dernière fois que je suis allée à Londres, par exemple, j’ai presque tout fait à pieds (musique dans les oreilles of course), et c’était génial !

    • Quand j’étais plus jeune, j’essayais toujours de ma garer à proximité de tout, pour éviter de marcher… O_o c’est dingue comme on peut changer de point de vue. Maintenant, je me dis "Ah, aujourd’hui, je n’ai pas marché" et ça me rend un peu triste. Une vraie drogue la marche. Je comprends que tu aies presque tout fait à pied, je suis sûre que ça se fait très bien en plus !

  35. Ahaha tu m’as bien fait rire! Ton article est génial et c’est vrai, tu as raison, après tout prendre son temps et apprécier tout ce qui nous entoure, est ce que ce ne serait pas les clés du bonheur?

    • Sans doute :-)
      Arrêter de se poser trop de questions y participe aussi ! Bises Gwendie

  36. J’aime beaucoup marcher et je tente toujours de faire un bout de trajet à pied mais avec le froid et la pluie qui arrive je vais devoir diminuer la dose de marche !

    • La pluie est peut-être le seul élément qui aurait tendance à me freiner, t’apprécies plus le décor !

  37. j’ai tout lu ! \o/ (hihihi)
    Au chapitre « marcher pour découvrir » ça m’a fait penser à Louboutin : lorsqu’on lui reproche que ces chaussures ne permettent pas de marcher vite, il répond : Mais pourquoi il faudrait aller vite ? Il y a toujours quelque chose à regarder lorsqu’on marche, et ce n’est souvent pas possible lorsqu’on va vite. Prenons le temps.

    Sinon perso je passe mes journée à marcher au boulot, mais à l’intérieur du même magasin donc pour la découverte et l’aération c’est raté, et à cause de ça, mes jambes ne supportent pas de marcher plus à la fin de la journée… Mais ça donne quand même vraiment envie en te lisant.

    Dernière chose, tu parles de reprendre un deuxième sport, et sûrement la course à pied, or j’en ai entendu que du mal dernièrement. Il parait que ça s’avère mauvais pour la santé finalement de courir : d’abord parce que c’est le sport le plus addictif, qu’en plus c’est mauvais pour les jambes (talons, genoux, hanches) et pour le dos à cause des chocs avec le sol… bref, vaut mieux se mettre à la piscine ^^

    Bisous

    • Hey Jade, merci d’avoir tout lu :-) (et donc bravo !!)
      Après, c’est tout de même possible de marcher vite, en général je marche même plutôt vite, mais ça ne m’empêche pas de lever la tête !
      Concernant la course, ça ne m’étonne que moyennement. Surtout courir sur du bitume, je crois que tu n’as rien de pire. La natation me ferait bien envie, mais vraiment, là, pour le coup, je suis moins courageuse… prendre les transports, se mettre en maillot de bain, nager, se rincer, se rhabiller, reprendre les transports… ça m’arrête d’avance :-/

  38. J’aime beaucoup ton article, étant moi-même adepte de la marche et de la randonnée! Ces deux pratiques combinées m’ont permis de me mettre à la course à pied sans trop de difficulté!

    • C’est vrai ? Si tu repasses par ici, je suis preneuse de ton expérience concernant la course !

Laisser un commentaire