DIVERS, le 7 février 2013 | 8 commentaires

Maison Kitsuné à Tokyo : deux ouvertures le 14 février prochain

Maison Kitsuné
 
kitsune
 
La célèbre marque et label franco-japonais, Maison Kitsuné, profite de la journée des amoureux pour ouvrir à la fois sa boutique et son café dans le quartier privilégié d’Aoyama, situé au cœur de Tokyo. J’ai essayé d’en savoir un peu plus !
 
Le 14 février 2013 marquera l’ouverture sur le sol Japonais de la boutique et du café de la novatrice Maison Kitsuné. Après Paris et New-York, c’est très logiquement que la marque, imaginée et créée par le Français Gildas Loaëc, ex-manager de Daft Punk et le Japonais Masaya Kuroki, architecte de formation, a jeté son dévolu sur la vibrante et trendy capitale Japonaise. C’est plus précisément dans le quartier branché d’Aoyama, où, entre un temple et une maison traditionnelle, Chloé tutoie sans complexe Chisato Tsumori que Maison Kitsuné pourra se targuer de proposer à la fois ses collections haut de gamme et les disques du label, réputé pour avoir fait connaître de nombreux groupes tels que Two Door Cinema Club, Crystal Fighters ou le duo Allemand de Digitalism.
 
Entre Paris et Tokyo
Masaya Kuroki, avec le concours d’un jeune cabinet d’architectes, a pensé ces deux nouveaux lieux comme pouvant être la parfaite rencontre entre "l’esprit Haussmanien" et le traditionnel Japonais (portes en papier de riz, allées de bambou…). Les concepteurs ont fait le choix de plafonds bas pour le Café, "à la Japonaise", tandis que ses murs sont ornés de papier peint dont le motif est inspiré de la période Edo… Un mélange des genres qui se veut convivial et… qui m’intrigue tout de même !
 
Une expérience protéiforme
Pour Kitsuné, il ne s’agit peut-être pas d’une simple ouverture, mais bel et bien d’une expérience protéiforme à l’origine même du fondement de la Maison : l’alliance de la musique et de la mode, deux types de créations artistiques qui se nourrissent l’une et l’autre dans une dynamique certaine. Polymorphe, peut-être à l’image du renard, qui, dans le folklore Japonais, paraît être un esprit pouvant se manifester sous différentes formes et développer des pouvoirs magiques. Évoluant constamment, on dirait que Maison Kitsuné ne cesse de s’enrichir de synergies multiples et souvent pointues (Petit-Bateau, Pierre Hardy, Flouzen… entre autres). Ce ne sera pas la première incursion de Maison Kitsuné au Japon, puisque la marque a déjà été invitée à plusieurs reprises par le Isetan Department Store et j’ai lu qu’elle possède de nombreux points de ventes au Japon. Maison Kitsuné a fêté ses dix printemps l’année dernière : après Tokyo, où la marque ouvrira t-elle sa nouvelle boutique ?

Est-ce que vous connaissez | aimez la marque ?

De mon côté, mélomane et amatrice de fringues, j’ai tout de suite accroché au concept Maison Kitsuné, qui souligne une possible inter-dépendance sapes / musique. Après, ceci est de l’ordre du ressenti et heureusement, nous n’avons pas toutes le même !

J’essaierai d’aller faire un petit tour à la boutique et pourquoi pas au Café, je vous raconterai ça, histoire d’avoir un point de vue in situ .

J’espère que vous allez bien,

Portez-vous bien et bitôt !
 
Maison Kitsuné
 
For the famous french-japanese brand and music label, Kitsuné, Valentines day sounds like the perfect opportunity to open it’s new shop and Café in the preppy neighbourhood of Aoyama, located in the heart of the fashion-forward Tokyo. I wanted to know more about this…
 
On February 14th, Maison Kitsuné will open its first brand new boutique and Café in the Land of the rising sun. After Paris and New-York, Tokyo appeared to be the logical next step. The mark has been created and developped by the French Gildas Loaëc, Daft Punk’s former manager and the Japanese Masaya Kuroki, whose background is in architecture: he also has designed the two new shops in Tokyo. Maison Kitsuné has set its heart on the trendy Aoyama, where Chloé lives side-by-side with Tsumori Chisato. A place apart and obviously the perfect one for the brand to sell its high range outfits and the headlight releases of the label, recognized to have make known many bands like Two Door Cinema Club, Crystal Fighters or Digitalism.
 
Between Tokyo and Paris
Masaya Kuroki, with the cooperation of a young architectural firm, has kept in mind Parisian shops and has outlined both the boutique and the Café like the possible meeting of "Haussmannian" and ancient Japanese styles (with sliding doors made of rice, by instance). Designers have opted for low ceilings, in the traditional scale. Moreover, Edo style wallpapers have been especially designed for Café Kitsuné. An interesting mixture of styles that… are arousing my curiosity.
 
A protean experience
It’s more than just an opening: for Kitsuné, it may be a truly protean experience related to the very basis of the brand: the pretty combination of music and fashion, two different kinds of artistic creations that are mutually nourishing in a positive momentum. Multi-faceted, like the fox, maybe, loaded with several faces and developping magic powers. Kitsuné can be perceived as a brand on the move and it keeps growing thanks to many synergies, expertly managed (Petit-Bateau, Pierre Hardy, Flouzen… amongst others). It’s not its first foray in Japan, Isetan Department Store has invited the French fashion label several times before. I have also read that Maison Kitsuné is already implemented in Japan with dozens of points of sales. The "black fox brand" has celebrated its 10th anniversary in 2012. What’s the next step?

 
Do you know | appreciate this brand?

For my part, I am seduced by the potential analogy between clothes and music, since music "inspires" and really talks to me as clothes can do. But I guess it really depends on your sensitivity and hopefully, we all do not feel the same!

I am eager to discover the place in situ.

Take care and see you soon!

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


8 réponses à “Maison Kitsuné à Tokyo : deux ouvertures le 14 février prochain”

  1. le 14 jour de la st valentin! je pense que ca va cartonner!

  2. Tu nous montreras ça ma belle
    Gros bisous Caro

    • Il faut juste que je le trouve !! (pas trouvée sur Google maps…) Bisous Sylvie

  3. Je ne connaissais pas mais ça a l’air intéressant! Le concept me plait!

  4. Oh sympa !!!

  5. Je ne connais pas ! Tu me l’as fait découvrir !

  6. julia

    J’adoooooooooooooore Kitsuné !!!
    Tu repères, et on y va ! :D
    Des bisous ma belle

    • Je suis allée à Aoyama cet aprèm, mais j’ai pas vraiment cherché à vrai dire, je ferai du repérage pour quand tu viendras !

Laisser un commentaire