JAPON, le 23 mai 2013 | 15 commentaires

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri
 
Le Sanja Matsuri, qui a lieu dans le vieux quartier d’Asakusa, célèbre, le troisième weekend de mai, les trois fondateurs du Senso-ji (Hinokuma Hamanari et son frère & Hajino Nakatomo). Attirant plus d’un million de visiteurs du vendredi au dimanche, il semble être l’un des plus grands festivals de mikoshi ("sanctuaires portables") de Tokyo.

Durant la journée du samedi, c’est alors plus d’une centaine de mikoshi, dont le poids dépasserait parfois la tonne, qui sont "baladés" et "secoués" à travers la foule, parfois jusque dans des ruelles complètement improbables, par les habitants des 44 petits quartiers de la ville. Certains uniquement par des hommes, d’autres par des femmes, d’autres enfin, par des enfants (leur taille du mikoshi est adaptée, rassurez-vous !). Dimanche dernier, le jour où je me suis donc rendue au festival, voit sortir les trois sanctuaires portables les plus importants.

J’ai plus qu’apprécié découvrir les différents costumes et broderies permettant d’identifier chaque quartier, l’harmonie (nécessaire !) des porteurs chantant et riant, dont les expressions alternent entre réelle difficulté et entrain. On peut imaginer que ce n’est pas forcément une partie de plaisir, mais je trouve que la fierté peut se lire sur les visages. Sans oublier le rôle primordial des personnes qui le dirigent, placés sur les côtés et l’arrière, car l’équilibre… peut être vite perdu !

Allez, je vous laisse découvrir la journée du dimanche en photos.
 
Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri
 
Les mikoshi sont précédés de petits chars où se jouent du tambour et de la flûte ! Je vous ai mis une petite vidéo ici.
 
Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri

Sanja Matsuri
 
Héhé ouais, on peut dire qu’il y a un petit peu de monde ! Le festival est aussi réputé pour la présence des yakuzas du quartier (groupe des Marukin ?) qui, vêtus d’un simple slip, révèlent leurs corps presque entièrement tatoués.
 
Sanja Matsuri
 
Voilà, j’ai encore une fois été charmée par la découverte de ce matsuri. La culture japonaise me paraît tellement riche et variée qu’il faudrait certainement plus d’une vie pour l’approcher dans un semblant de globalité (et encore) !

Je vous souhaite un excellent weekend, à bitôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


15 réponses à “Sanja Matsuri”

  1. Super chouette ! Ca doit être assez impressionnant aussi non ?
    C’est fou, plus je lis ton blog et plus j’ai carrément envie de découvrir le Japon !

  2. les photos sont magnifiques !

  3. Magnifique tes photos !
    Comme d’habitude :)
    Bisous

    • Merci Charlotte, contente que cet article t’ait plu. C’était un très beau moment

  4. Que de belles choses tu ns fais partager, merci!!!!!!
    ♥♥♥

  5. Helena

    Bonjour!
    Magifique partage!
    joliesphotos!
    Bisous et bonne journee!

  6. kenette

    Wouaw les photos sont splendides. Merci de partager ça avec nous (^^)

  7. J’ai eu la chance de le vivre cette année aussi c’etait fabuleusement incroyable.
    Nous y sommes allés le vendredi et la foule était au rendez vous !
    Une émotion folle de les voir ainsi fière de brandir leur Mikoshi !
    Un super souvenir.

    Nous sommes rentrés mercredi… La déprime.
    Profite à fond tu as beaucoup de chance.

    Bises,

    Aurelie.

    • Bon courage pour le retour Aurélie :-/
      J’ai crû t’apercevoir une fois, à Harajuku… Bises

  8. les photos sont superbes =)

  9. Tu vis une autre vie, qu’est ce que vous devez vous régaler
    Bisous ma Caro et merci du partage

  10. et bien y’a du people! ca avait l’air bien sympa!

  11. J’aime découvrir cette culture japonaise à travers ton regard et tes photos ! ça me donne encore plus envie de découvrir ce pays en vrai !
    Bises

  12. Que de découvertes sur ton blog ;-)

  13. Tes photos donnent à chaque fois envie de se téléporter là où elles ont été prises! :)

Laisser un commentaire