JAPON, le 19 décembre 2012 | 21 commentaires

Techno-beauté à la japonaise

Les rayons beauté des magasins tokyoïtes (je pense surtout aux "pharmacies" de type Tomod’s et autres boutiques Donki) abondent d’accessoires colorés tous aussi énigmatiques qu’amusants. Tentative de décryptage de ces "instruments de séduction" dont l’utilité et le mode de fonctionnement ne se révèlent pas nécessairement au premier coup d’œil (parce qu’en japonais, j’ai malheureusement d’énormes lacunes…) mais attisent sacrément la curiosité de l’occidentale…

capiton

 

Et si, au lieu de claquer des dizaines de deniers dans des crèmes supposées réduire la cellulite, nous nous attelions à un massage tonique et régulier (et si nous mangions des légumes à la place du Burger King et… non en fait, ce serait trop nul). Ce cellulite destructor me murmure à l’oreille de le tester, même si je sais pertinemment qu’il changera oualou, wallahaga, que dalle quoi ! Mais il y en a quand même pour tous les goûts : les bras, la cuisse, les hanches… Pas de jaloux.

Concernant l’objet indescriptible en haut à gauche (avec la dame pas du tout japonaise) aux faux airs d’entonnoir destiné au gavage des oies, il sert, je pense, à t’amputer de tout amour-propre avant de gommer ton double-menton.

Au Japon, ce n’est pas parce qu’on a de la cellulite qu’on n’est pas kawaii : on trouve même des éclate-capitons Hello Kitty.
 

dents

Oui oui, ces choses existent vraiment et si j’ai bien compris, elles contrent le déclin des muscles faciaux. Il s’agit donc de muscler ta tronche comme si tu faisais du rameur, mais cette fois-ci, "on da face". Les rides s’effacent, la bouche s’affine ("Slim Mouth Piece" ?), les muscles s’hypertrophient et tu finis par obtenir le sourire de Robocop. Il y a même une version masculine (parce que ces messieurs aussi peuvent avoir la ride disgracieuse, ohé hein, non mais). Pour le coup, je suis tout sauf convaincue…
 
 
fesses

Je connaissais les shorts de sudation vendus au Téléshopping, mais le short qui fait travailler le fessier la nuit m’était jusqu’alors inconnu. Le concept du "zéro effort" est en tous cas hyper appréciable, non ?!
 
 
visage

L’instrument de gauche, en combinant l’action de deux petits cylindres rotatifs roses, procède à un petit massage du visage de type "pétrissage". En revanche, le Ion Face Roller relève du mystère : il semble être (b)ionique et son procédé porte le très scientifique nom de Iontophoresis. Activation de la circulation, détox aussi on dirait, la peau serait à la fois massée et lissée. Étonnant.
 
 
poils

"Je suis l’ennemi public, celui qu’on torture au rasoir biiiiiiiiiiic" (merci Java). On dirait que les japonaises traquent le poil, comme nous toutes en fait. Mais j’ai été fort surprise de trouver dans tous les konbinis (7 Eleven, Family Mart…) de minis rasoirs faciaux semblables à ceux-là. Les sourcils doivent certainement y passer, mais peut-être aussi la stache et le moindre duvet ? L’instrument de gauche, qui a la forme d’un recourbe-cils paraît avoir pour vocation d’arracher le petit duvet du visage (et de toute autre partie du corps par ailleurs) quant à celui de droite, c’est juste un disque d’épilation, il évince les poils par dermo-abrasion (le poil est usé), mais on trouve ça en France aussi.

flipper

 
 
On se croirait presque dans un remake de Eyes Wide Shut : ce masque fait carrément flipper ! Après avoir l’avoir porté en faisant des grimaces ("ciel, mes rides !") plus ou moins ridicules mais amusantes, vous semblez pouvoir retrouver une peau de bébé, vos rides disparaissent comme par enchantement. Par contre, t’as pas intérêt d’avoir une soudaine envie d’éternuer quand tu le portes !

Bon, cette liste n’est évidemment pas exhaustive. En traînant sur Rakuten, je suis tombée sur ces instruments te permettant d’obtenir un gros organe (vocal, hein) et par la même occasion d’épater tes copains au karaoké. Il y a aussi cet étrange objet qui lifte et agrandit le regard ? Toutes ces petites conneries ne sont pas données : presque 28 euros le masque rose, 19 euros l’arrache-poils, 40 euros pour le roller ionique ! Est-ce que certains vous font plus marrer que d’autres, voire vous tenteraient ?!

De mon côté, j’ai succombé à cette Ô combien charmante pince à retirer les points noirs (et comme je suis sympa, je vous ai évité la photo démo), un achat débile, ah ouais. Efficacité : inexistante. Douleur : intense. Inutilité de l’achat : confirmée.

Bref, si vous trainez au rayon beauté de chez Donki ou sur le site Rakuten, vous risqueriez de passer un peu de temps à observer ces "merveilles"…

Portez-vous bien et à bitôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


21 réponses à “Techno-beauté à la japonaise”

  1. C’est impressionnant !! En tout cas la packaging kawai ! J adore

    • Et il y en a encore plein d’autres…! Bises Gilberte

  2. Heu, ils sont fort quand même…
    J’adore le packaging
    Gros bisous beauté

    • Ahah oui, ils sont forts ces japonais ! Bisous Sylvie

  3. Ils sont vraiment dingues ces japonais :-) Il y a un tel culte du corps parfait, c’est presque effrayant je trouve ! Déjà qu’en Amérique du Nord je note souvent des choses assez impressionnantes vis à vis des produits de beauté et de l’hygiène à outrance (genre un vrai peeling sur le visage tous les deux jours, même pas peur !)

    http://somewherewithlove.blogspot.com/

    • Un peeling tous les deux jours ? Ouch ! C’est surtout que ça sert à rien (et la peau doit être vraiment abimée ??)

  4. Mais qu’est-ce que c’est que tous ces instruments de torture, ils sont fous ces Japonais !! Remarque si ça marche pourquoi pas ;)
    Sympa le nouveau design du blog (ça faisait un petit moment que je n’étais pas passée donc je le dis peut être avec du retard …).
    Bises

    • Hum… j’ignore si ça marche et je n’ai pas la foi de tous les tester ! Bises Anne-France !

  5. Ahaha! ça me rappelle plein de souvenirs! J’ai passé des heures dans les rayons « beauté » japonais à me dire « Gni?? WTF?? » et à me demander à quoi pouvaient bien servir tous ces bazars! C’est trop drôle le nombre de trucs bizarres qu’ils ont, j’adore :D
    Béquots dorés *

    • Et on se le demande toujours !
      Je me demandais au début si vraiment ces trucs « servaient » (ou si c’était juste pour nous faire une blague), mais vu que tu en trouves partout ? À croire que les japonaises ont vraiment la pression « beauté » ?? :/ Bises Madame !

  6. Haha c’est incroyable ce qu’ils proposent ! On pourrait limite confondre avec des objets pas très catholiques.

    http://www.thebendandsnap.com

    • Ahaha je me marre Gaëlle ! Tu n’as pas tort !!

  7. GÉNIAL!^^

  8. J’ai toujours trouvé dingues toutes les idées loufoques qu’avaient les asiatiques en général en matière de cosmétiques ^^
    Ceci dit, ils sont toujours en avance, et niveau packaging c’est souvent très mignon :)
    Tu me ramènes le truc pour avoir un beau boule en dormant ? Parce que s’il marche, c’est le jackpot haha
    Bises

    Alison

    • Imagine comme ce serait PARFAIT !!

  9. Qu’est-ce que c’est drôle ! M’enfin (comme dirait Gaston), certains objets me font un peu peur, aussi. Y’a comme des instruments de torture dans l’air !
    En tout cas, je viens de faire de sacrées découvertes ! ;)
    Nathalie

    • Le Slim Mouth Piece doit juste être horrible, tu as raison ! (même le masque, je serais pas fan !)

  10. Le rayon beauté au Japon m’a toujours terrifié. Le pire, c’est que beaucoup de Japonaises ne jurent que par ça.
    Tu as déjà vu les « colle-paupières » ? Il y a aussi l’humidificateur qui te rend joli(e) pendant la nuit, mais ça coûte un bras.
    Bref. Ça m’a rappelé des souvenirs^^

    • Aahah j’ai vu pas mal d’humidificateurs mais pas celui dont tu parles ! Je regarderai ça la prochaine fois. Les colle-paupières sont assez surprenants (et dommage aussi, enfin, je trouve). Bises !

  11. Rho ! excellent tous ces gadgets !! Je testerais bien le truc pour détendre le visage …. à défaut de trouver une personne qui veuille bien me masser chaque soir , une petite séance de décontraction des muscles faciaux serait pas mal !

    • Ouais mais ça a l’air chelou tout de même (et j’aurais bien testé pour la bonne cause, mais presque 4 000 ¥ ! (mais bon, c’est toujours moins cher qu’un massage en institut tu me diras). Bisous Isa !

Laisser un commentaire