JAPON, le 12 août 2014 | 14 commentaires

Une journée à Kanazawa

Kanazawa

kenrokuen
 
Pleine de ressources et d’histoire, Kanazawa nous ramène dans le Japon féodal, qui commença avec l’ère Kamakura et qui se termine à la fin de l’époque Edo. Située près de la mer du Japon, elle est le lieu de rencontre de trois figures emblématiques du pays : samurai, ninja et geisha. C’est définitivement une ville qui mérite d’être découverte : de son célèbre jardin Kenrokuen jusqu’à l’intimité de son ancien quartier des plaisirs, j’ai adoré visiter Kanazawa, même si ce ne fut que le temps d’une journée…
 
Lorsque vous discutez avec quelqu’un de Kanazawa, c’est forcément le Kenrokuen (兼六園), apparemment l’un des jardins les plus appréciés du Japon (il serait dans le top 3 des plus beaux jardins), qui sera le premier sujet de conversation abordé ! Il doit son nom aux six attributs que seulement peu de jardins peuvent s’enorgueillir de pouvoir regrouper : "immensité, solennité, agencement minutieux, vénérabilité, fraîcheur (du fait des eaux courantes qui le traversent) et charme des paysages. J’avais trouvé le Kokedera impressionnant, mais le Kenrokuen n’a rien à lui envier niveau mousses puisque ses sols et ses lanternes sont également tapissés d’une multitude de mousses verdoyantes.

Il faisait autrefois partie du château de Kanazawa, situé juste à côté. C’est à partir de 1874 qu’il a été ouvert au public après avoir été restauré en 1774. J’ai particulièrement aimé l’étang Kasumiga avec ses beaux reflets, ses arbres presque couchés à l’horizontale comme en lévitation au dessus de l’eau et puis la lanterne Kotoji qui est un peu la star du jardin (ci-dessus). Sa spécificité : une jambe dans l’eau, une jambe cassée plus courte sur la terre ferme. On peut lire que son "déséquilibre" est ce qui la rend particulièrement belle. C’est une manière de penser l’esthétique je trouve intéressante même si je suis évidemment bien loin de comprendre tous les tenants et les aboutissants. Une amie m’avait expliqué plus ou moins la même chose concernant les poteries : celles qui sont imparfaites, irrégulières, possèdent bien plus de cachet que les autres, c’est donc ce genre de détail que l’on va chercher et apprécier et non une apparente perfection.

Bref, le Kenrokuen est vraiment un magnifique parc dans lequel on pourrait flâner des heures afin de le voir sous toutes les coutures et teinté des différentes lumières de la journée ! Malheureusement, sa forte fréquentation nous fait dire qu’il est victime de son succès. Un critère fort apprécié au Japon doit, de temps à autres, peut-être devoir lui être ôté : la quiétude.

Prix d’entrée : 300 yen
 
Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa
 
Pour rejoindre le château en sortant du Kenrokuen, on emprunte cette jolie allée colorée de ces wagasa rouges (les ombrelles à la structure en bambou et papier washi) avec tout ce qu’il faut pour se requinquer en cas de petit-creux ! Vraiment très plaisante avec sa vue sur le château… Il faut dire que nous avons été chanceux côté météo pour une fois ^^
 
Kanazawa

Kanazawa

musee

piscine
 
Seule incursion dans la modernité du 21e siècle (avec le torii de la gare mais je n’ai pas pris de photo) : Mathieu nous a emmenés voir le Musée d’Art Contemporain de Sanaa ouvert en 2004. Alors moi, je ne connaissais pas mais alors paaaaas du tout, mais nous avons pu observer cette piscine de Leandro Erlich.
 
Kanazawa

Kanazawa

DSC_7954

DSC_7941

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

myoryu
 
Le Myoryu-ji (妙立寺) a été construit en 1585 par le clan Maeda mais il fut déplacé par le troisième seigneur de Kaga à sa place actuelle. Le Myoryu-ji illustre bien l’expression "les apparences sont parfois trompeuses" puisqu’en façade, il dirait qu’il est construit sur deux étages. Sauf que point du tout : il comporte en fait quatre étages, mais aussi des portes dérobées, des passages secrets et un tas de pièges malins. Ainsi, le clan pouvait facilement se défendre en cas d’attaque grâce à ce temple aussi futé et plein de ressources qu’un ninja, d’où son surnom (bon d’accord, j’ai un peu extrapolé dans mon intro !). Gros regret a posteriori : nous n’avons pas fait la visite guidée proposée par le temple, mais je pense qu’elle doit être vraiment très intéressante.
 
Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

nagamachi
 
Dirigée par le clan Maeda (l’un des plus puissants après celui du Shogunat Tokugawa), Kanazawa était la capitale du fief de Kaga et une ville particulièrement conçue pour la pratique de la guerre. C’est également une ville culturellement très riche (le clan Maeda favorisa le développement des arts, cérémonie du thé, théâtre nô…). C’est ici, dans ces étroites ruelles de Nagamachi, que les samurai et leurs familles résidaient. Aujourd’hui, un peu difficile de se mettre totalement dans l’ambiance mais on y croise des écoliers en uniforme trop mignons sur la route du retour de l’école. Peut-être des descendants de samurai… qui sait ?
 
Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

higashi
 
Aujourd’hui appelé Higashi Chaya Gai, on retrouve dans le quartir d’Higashi Kuruwa une ambiance surannée qui donne de la puissance à l’imagination. On entendrait presque le son étouffé des geta lorsqu’elles s’enfoncent dans le tapis de neige hivernal et celui des portes coulissantes qui se referment avec une discrétion hors-pair. Durant la période Edo, ce quartier de Kanazawa était celui des "divertissements" et des "plaisirs". La succession des maisons de thé (chaya) ne sera pas sans rappeler la célèbre Gion à quelques centaines de kilomètres de là. On les reconnaît grâce aux treillis en bois qui se trouvent sur la devanture des constructions.

Il semble toutefois rester aujourd’hui quelques geisha-san dans le quartier d’Higashi Kuruwa, mais j’avoue avoir été surprise parce que j’étais persuadée que ce n’était plus le cas. Comme j’avais adoré Mémoires d’une geisha, c’était super de déambuler dans ces jolies ruelles.
 
Kanazawa

geisha

DSC_8041

Kanazawa
 
Voilà pour ces quelques photos de Kanazawa, mon petit doigt me dit que si vous y êtes déjà allés, vous avez sans doute également adoré…

Sinon, si vous n’avez pas encore visité cette jolie ville qu’est Kanazawa, je ne peux que vous encourager à vous y rendre lors de votre prochain séjour au Japon… il y a vraiment peu de chances que vous soyez déçus !

Bonne journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !


<< Article précédent
Article suivant >>


14 réponses à “Une journée à Kanazawa”

  1. C’est complètement magnifique, merci pour ces superbes photos =)

  2. rooo j’adore tes photos
    tes articles sont toujours sublime
    gros gros bisous

  3. Whaou toutes ces photos sont vraiment sublimes, ça donne envie !
    Le musée d’art contemporain aussi est très spécial je trouve.
    Bises

  4. Oui j’ai adoré, surtout que je ne m’attendais vraiment à rien et j’ai été agréablement surprise… j’ai bien aimé les quartiers anciens surtout, par contre j’ai été un peu déçu par la jardin…. considéré comme un des plus beaux jardins du Japon, moi il ne m’a pas fait vibré!

    • C’est vrai ? Il était aussi envahi par des bus entiers de touristes très bruyants peut-être quand tu y es allée ?

  5. O punaise jsuis verte … On a longtemps hésité : on y va, on n’y va pas ? Et puis on a préféré Miyajima … Bref, je ne regrette pas mais quand je vois tes photos quand même je me dis qu’on aurait dû rester trois semaines pour visiter cette si belle ville ^^ C’est juste trop beau, et le musée d’Art contemporain … aaaarrhg faut que j’y retourne ! Belle journée ;)

  6. [...] Pleine de ressources et d'histoire, Kanazawa nous ramène dans le Japon féodal, qui commença avec l'ère Kamakura et qui se termine à la fin de l'époque Edo. Située près de la mer du Japon, el…  [...]

  7. Dieu que c’est magnifique….. Autant le jardin que le Myoryu-ji !

    C’est à chaque post comme ça que je me dis que pour apprécier tous ces petites bouts du Japon que j’aimerai voir il me faudrait au moins quelques mois sur place !

  8. Je confirme ! Cette ville est un gros coup de coeur. je regrette de ne pas y avoir passé plus de temps.

  9. C’est somptueux, je ne m’en lasse pas tellement c’est beau …

  10. C’est époustouflant !!!

  11. Vraiment de très jolies photos, et de très beaux paysages qui respirent la sérénité !

  12. Ça à l’air vraiment chouette Kanazawa! J’ai un petit penchant pour Kenrokuen, ce jardin est juste magnifique!! Plus je regarde tes articles plus j’ai envie de me faire un petit voyage Japonais!
    Si un jour je trouve le temps (mais surtout l’argent) je crois que je te demanderai une petite liste d’incontourables ^^
    Bonne journée
    Bisous

  13. Cela semble si paisible, et pourtant on sent bien la force de la nature ~

Laisser un commentaire